Prêt de 250.000 euros sur 15 ans

Quel salaire minimum est nécessaire pour un prêt de 250.000 euros sur 15 ans ?
Quelle est votre capacité d’emprunt et comment est-elle calculée ?
Emprunter 250.000 euros sans apport est-il possible ?
Monsieur Crédit répond à toutes ces questions dans cet article !

La capacité d’emprunt pour un crédit de 250.000 euros

Votre capacité d’emprunt détermine le montant maximum du crédit que l’organisme prêteur sera prêt à vous octroyer.

Elle est calculée sur base de plusieurs critères :

  • Le total de vos revenus fixes (salaire, rente, revenu complémentaire). Notez que ces différents types de revenus ne sont pas tous appréciés de la même façon lors de l’étude de votre solvabilité.
  • Les montant de l’ensemble de vos charges mensuelles (remboursement de crédit, loyer, factures d’eau et d’électricité)
  • Votre apport personnel

Contracter un crédit hypothécaire, c’est ajouter des mensualités à votre budget. Afin d’éviter tout déséquilibre et donc risque de surendettement, une limite a été fixée à votre capacité d’emprunt. Il s’agit de votre taux d’endettement.

Le taux d’endettement pour un prêt de 250.000 euros sur 15 ans

En vue d’obtenir votre crédit, vous ne devez jamais, en théorie, dépasser la limite de 33% de taux d’endettement. Cette limite, aussi appelée « règle du ⅓”, signifie que maximum ⅓ de vos revenus doit être consacré au remboursement de votre crédit. Et ce, quel que soit votre projet immobilier, ou les spécificités de votre prêt.
Formule de taux d’endettement
((Mensualité du crédit + charges) / (revenus nets)) x 100 = taux d’endettement en %

Pourquoi dit-on “en théorie » ? Parce qu’il est encore possible, dans de rare cas, d’emprunter au-delà de ces 33% de taux d’endettement.
Ce sera éventuellement possible, par exemple, pour un emprunteur qui peut faire preuve d’un important reste à vivre.

Le reste à vivre : un indicateur essentiel

Lors de la simulation de votre crédit, votre reste à vivre est un indicateur d’importance.
Il indique le montant qu’il vous restera pour vivre après avoir réglé l’intégralité de vos charges mensuelles.
Pour calculer votre reste à vivre, appliquez la formule suivante :

Revenus – (charges + mensualités de crédit) = reste à vivre

Idéalement, une personne vivant seule doit disposer d’un reste à vivre de 500 euros minimum.

Le reste à vivre est un des éléments analysés par l’organisme prêteur lors de l’étude de votre demande de crédit.
Faisant preuve de vos ressources financières, plus votre reste à vivre est élevé, plus vous aurez de chance d’obtenir votre crédit.

Quel salaire minimum pour un prêt de 250.000 sur 15 ans ?

Selon la règle du ⅓ expliquée plus haut, le salaire net minimum nécessaire à l’obtention d’un crédit de 250.000 euros sur 15 ans est de 4580 euros.

Salaire mensuel netMensualité maximale (33%)Prêt sur 15 ans
4580 €1526 €250.000 €

Attention, ce tableau ne prend pas en compte les éventuels revenus complémentaires dont vous bénéficiez. Il est calculé sur base d’une offre de TAEG de 1,57%.

Un crédit de 250.000 euros sans apport personnel est-il possible ?

Lorsque vous souscrivez un prêt hypothécaire, il est primordial que vous teniez compte des frais qui y sont liés. Frais de notaire ou encore souscriptions aux assurances obligatoires, ils varient en fonction de l’organisme prêteur, de votre situation, ainsi que des spécificités de votre crédit.
Ces frais, à votre charge, doivent donc nécessairement faire l’objet d’un apport personnel.

Depuis le 1er janvier 2020, la BNB impose aux organismes prêteurs d’exiger un apport personnel pour tout crédit hypothécaire.
Cet apport devrait être de minimum 10% de la valeur du bien immobilier pour lequel vous empruntez mais il existe des possibilités d’emprunt à 120% de la somme d’achat tant qu’il y a moyen d’apporter des garanties à la banque.