Prêt de 200.000 euros sur 25 ans

Obtenir un prêt de 200.000 euros sur 25 ans : mettez toutes les chances de votre côté avec Monsieur Crédit !

Tableau de calcul du salaire minimum pour un crédit de 200.000 euros

Dans le cadre de votre crédit immobilier, le taux d’endettement permet de connaître le montant que vous êtes en mesure de supporter avec votre salaire actuel.
Le taux d’endettement maximum est de 33%. Cela veut dire que maximum ⅓ de votre salaire doit servir au remboursement de votre crédit. Cette règle, appelée règle du 1⁄3, n’est pas une obligation légale. Néanmoins, la majorité des organismes prêteurs s’y réfèrent lorsqu’ils analysent les demandes de crédit.

Pour un crédit de 200.000 euros, voici un tableau des salaires minimum requis, pour différentes durées de crédit.

Durée du crédit Mensualité Salaire minimum
20 ans (240 mois)958,67 €2905,06 €
25 ans (300 mois)819,76 €2484 €
30 ans (360 mois)775,76 €2351 €
Sur 25 ans, une mensualité de 820 € correspond à un taux d’endettement de 33% sur un salaire de 2484 €.

Pourquoi un prêt hypothécaire de 200.000 euros sur 25 ans ?

Les emprunteurs procèdent de différentes manières afin de calculer leur capacité d’emprunt. Certains vont commencer par définir une mensualité maximale et ajusterons le montant de leur projet immobilier en fonction de celle-ci et de la durée désirée de leur crédit.
D’autres commencent plutôt par chercher leur bien immobilier idéal et vérifient ensuite si l’opération est réalisable.

Vous voudriez contracter un crédit de 200.000 euros sur une durée de 25 ans. Monsieur Crédit vous aide à déterminer s’il s’agit de la formule la mieux adaptée pour vous, et à l’obtenir.

Calculez le montant exact du salaire nécessaire pour votre crédit de 200.000 € sur 25 ans

Attention, le tableau ci-dessus est établi sur base de données brutes. Il ne prend par exemple pas en compte tous les frais liés à votre crédit hypothécaire. Par conséquent, il n’est pas représentatif du coût total de votre prêt.

Si les 200.000 € empruntés correspondent au prix d’achat de votre bien immobilier, un apport personnel de minimum 20.000 € sera également à fournir. Des solutions existent mais les taux sont plus élevés, voir l’offre Finday sans apport personnel
Pour connaître le coût total de votre crédit hypothécaire, nous vous conseillons de procéder à la simulation de celui-ci.

Emprunter 200.000 sur 25 ans : comment mettre toutes les chances de votre côté ?

Les critères d’octroi pour un crédit hypothécaire de 200.000 euros sont stricts et les organismes bancaires ne prêtent pas cette somme à tout le monde.
De ce fait, il est important que vous prépariez un bon dossier, afin d’optimiser vos chances d’obtenir une réponse favorable.
Voici quelques conseils de Monsieur Crédit pour y arriver :

Optimisez votre taux d’endettement

Votre salaire est certes un élément déterminant dans votre demande de crédit, mais il est loin d’être le seul critère analysé par les organismes prêteurs.

  • Votre stabilité financière
  • Votre âge et état de santé
  • Votre situation maritale et familiale
  • Votre situation professionnelle

Nous l’avons vu plus haut, un taux d’endettement maximum de 33% est généralement autorisé.
La présentation d’un taux d’endettement bas, de 15% ou moins, augmentera de façon conséquente vos chances d’obtenir votre crédit.

Faites preuve d’un comportement bancaire responsable

Les organismes prêteurs portent une attention particulière à votre comportement bancaire.
En vue de marquer des points, faites preuve dans votre dossier d’une gestion irréprochable de vos comptes en banque. L’absence de tout découvert ou de tout défaut de paiement aura une incidence positive lors de la prise en compte de votre demande.

Présentez votre capacité d’épargne

Votre capacité d’épargne est un indice de confiance pour les établissements bancaires.
Elle fait en effet preuve d’un comportement financier responsable.
Les prêteurs sont ainsi souvent plus favorables à la demande d’une personne aux revenus modestes avec une capacité d’épargne importante que d’une personne aux revenus élevés mais avec une capacité d’épargne presque nulle.