Prêt hypothécaire à 125%

Vous manquez de fonds pour pouvoir fournir un apport personnel dans le cadre de votre prêt hypothécaire ? Une solution existe ! Découvrez le prêt hypothécaire total à 125% !

Les conditions d’octroi au crédit hypothécaire se sont bien durcies depuis 2020 et il semble désormais de plus en plus compliqué de pouvoir emprunter sans apport personnel. Vous ne disposez pas de ressources ou désirez simplement les conserver en vue d’effectuer des travaux ou en cas d’imprévu financier ?
Certains organismes prêteurs vous permettent encore de contracter un crédit hypothécaire à 125%, c’est le prêt total.

Qu’est-ce que le prêt hypothécaire total ?

Le prêt hypothécaire total vous permet d’emprunter un montant supérieur à la valeur du bien immobilier que vous souhaitez acquérir. Et ce, afin de pouvoir financer les frais liés à ce prêt hypothécaire. Il s’agit donc d’un emprunt comprenant 100% de la valeur du bien immobilier, mais aussi les frais de notaire ou d’assurance. Vous faisant bénéficier d’un crédit hypothécaire total à 125%. Afin de l’obtenir, plusieurs conditions doivent être remplies.

Les conditions d’octroi du crédit hypothécaire total à 125%

Les conditions d’octroi peuvent varier d’un organisme financier à l’autre. Elles peuvent également différer selon la situation de l’emprunteur.

Cependant, en vue d’obtenir un prêt total, les conditions suivantes doivent presque toujours être respectées :

  1. Le bien que vous désirez acheter est votre premier achat immobilier
  2. Vous êtes financièrement stable (un CDI est très souvent requis)
  3. Vous résidez en Belgique

Il vous sera dans certaines conditions demandé de mettre un second bien immobilier en garantie. Il peut s’agir, par exemple, de la maison de vos parents.

Un second emprunt pour financer les frais de notaires

Le prêt hypothécaire total vous permet donc de financer les frais de notaire liés à votre crédit.

Cependant, une nouvelle législation oblige aujourd’hui les organismes prêteurs à séparer cette opération de crédit en deux prêts hypothécaires différents :

  • Un prêt hypothécaire classique pour financer le bien immobilier. Ce prêt, d’une durée pouvant aller de 10 à 40 ans, peut vous faire bénéficier d’un faible taux d’intérêt.
  • Un second prêt hypothécaire pour financer les frais de notaire. Sa durée ne peut excéder 10 ans et le taux d’intérêt appliqué est calculé en fonction du capital emprunté.

Le prêt personnel pour remplacer l’apport personnel est-il une bonne idée ?

Certaines personnes n’hésitent pas à empruntez de l’argent sous forme de prêt personnel, cette somme pouvant alors faire office d’apport personnel et favoriser l’acceptation du prêt hypothécaire. Nous n’avalisons évidement pas ce choix qui mène parfois à des cas de surendettement. 

Le taux est du prêt personnel est généralement plus élevé et la durée du prêt limitée à 10 ans. Pour comparer les taux du pret personnel, vous pouvez vous rendre sur le comparateur mes-finances.be

Attention, la loi interdit désormais de recourir à un 2ème emprunt pour compléter le manque d’un prêt hypothécaire. Beaucoup de jeunes se tournent désormais vers leurs parents qui contractent ce prêt à leur place.

Comment augmenter vos chances d’obtenir un prêt total ?

Préparation d’un dossier de crédit solide

La présentation d’un dossier solide aux organismes financiers est primordiale. Veillez à leur présenter tous les documents requis. En outre, plusieurs éléments peuvent être mis en valeur :

Un taux d’endettement faible

Le taux d’endettement est la part de vos revenus mensuels consacrée au remboursement de votre crédit. Exprimé en pourcentage, le taux d’endettement maximum recommandé est de 33%.
La présentation d’un taux d’endettement faible, en dessous de 15%, est un argument de force.

Un revenu mensuel élevé

Les organismes prêteurs évalueront également votre reste à vivre. Il s’agit de la somme qu’il vous restera après remboursement du crédit demandé ainsi que de tout autre crédit éventuellement en cours.

En effet, un reste à vivre bas est synonyme de risque de défaut de paiement. Notamment en cas d’imprévus financiers comme une maladie ou un accident.

Plus vos revenus mensuels sont élevés, plus votre reste vivre l’est aussi. Diminuant ainsi les risques de non-respect de vos obligations.

Pas de litige à votre actif

L’absence de découvert sur vos comptes en banque ainsi que l’absence de tout litige avec un organisme bancaire fait foi de votre bonne gestion financière.
En faire preuve à votre organisme de crédit hypothécaire augmente vos chances d’obtention du crédit.

Faites appel à un courtier

De par son expérience et ses connaissances professionnelles, un courtier en prêt hypothécaire peut augmenter vos chances de contracter un crédit total.
En plus de négocier votre prêt au taux le plus bas, le courtier vous assiste dans l’élaboration de votre dossier.