Le crédit familial intergénérationnel

L’octroi d’un crédit passe par l’analyse de plusieurs éléments relatifs à l’emprunteur tels que ses revenus, son âge, ses charges ou encore la composition de son ménage. Une étude qui rend parfois l’obtention d’un financement compliquée pour certains profils comme les seniors avec de faibles revenus. Pour assurer à ces personnes un meilleur confort de vie, une mesure a été mise en place par le Fonds du Logement de Wallonie.

Avec Monsieurcredit.be, découvrez comment bénéficier d’un prêt hypothécaire à taux réduit avec le crédit familial intergénérationnel.

Le crédit familial intergénérationnel

Qu’est-ce que le crédit familial intergénérationnel ? 

Le prêt familial intergénérationnel est un dispositif mis en place par le Fonds du Logement de Wallonie afin de permettre aux personnes dites “à risques” de bénéficier d’un crédit hypothécaire à taux réduit avec leur famille. Compromis entre les familles nombreuses et les seniors, le crédit familial intergénérationnel est dédié au financement de travaux de rénovation dans un logement en vue de l’adapter à la venue d’un parent de minimum 60 ans. 

Que peut-on financer avec ce prêt ? 

Comme mentionné ci-dessus, le crédit familial intergénérationnel doit servir à financer des travaux de rénovation afin de pouvoir accueillir un parent âgé de minimum 60 ans. Ces travaux peuvent être réalisés : 

  • Dans le logement familial : le parent est accueilli dans l’habitation occupée par l’emprunteur. Dans ce cas, le crédit peut servir à adapter le logement ou à créer un nouvel espace de vie tel qu’une chambre supplémentaire.
  • Dans un logement à proximité : le parent est accueilli dans une habitation à proximité du logement familial. Le crédit peut alors être utilisé afin d’aménager cette habitation ou de la créer. 

À noter : bien que les travaux de rénovation ne soient pas directement destinés à l’emprunteur, le crédit familial intergénérationnel est toutefois souscrit en son nom. 

Quelles sont les conditions d’octroi du crédit familial intergénérationnel ? 

Plusieurs conditions sont à respecter afin de pouvoir prétendre à un prêt intergénérationnel : 

  • Vous êtes domicilié en Belgique,
  • Vous n’êtes pas propriétaire ou usufruitier d’un autre logement,
  • Vos revenus imposables sont inférieurs à la limite établie par le règlements des crédits, 
  • Le bien immobilier est situé au sein de la Région wallonne,
  • Le volume et la valeur vénale du bien immobilier ne sont pas supérieurs aux limites réglementaires,
  • Les travaux sont réalisés en vue de pouvoir accueillir un parent de minimum 60 ans et jusqu’au 3ème degré. 

Quel est le taux d’intérêt appliqué à ce crédit ? 

Le taux d’intérêt d’un crédit familial intergénérationnel est calculé selon plusieurs facteurs : 

La durée du crédit

À l’instar de tout emprunt, le crédit intergénérationnel est soumis à une limitation dans le temps. Cette durée, qui ne sera jamais supérieure à 30 ans, sera établie selon vos capacités financières et votre âge lors de la souscription. En outre, vous devez avoir remboursé l’intégralité de ce prêt avant votre 75ème anniversaire. 

Les revenus imposables de votre ménage

Sont pris en compte vos revenus imposables de l’avant-dernière année qui précède votre demande de crédit. Ainsi, si vous introduisez votre dossier en 2023, l’année de référence sera 2021. 

Attention ! Les revenus imposables de votre ménage doivent être de maximum 65.000 € + 5000 € par enfant à charge. 

Le nombre de personnes à votre charge

Les personnes considérées à votre charge sont les enfants pour lesquels vous percevez des allocations et qui résident chez vous, les enfants dont la conception date de 90 jours minimum lors de votre demande de prêt ainsi que les parents jusqu’au 3ème degré. 

Plus le nombre de personnes à votre charge est élevé, plus le taux de votre crédit familial intergénérationnel sera bas. 

Bon à savoir : vous pouvez simuler votre crédit familial intergénérationnel sur le site du FLW. 

Quelles sont les garanties obligatoires ? 

Plusieurs garanties sont exigées par le FLW dans le cadre de l’octroi d’un prêt intergénérationnel : 

L’assurance vie

Une assurance vie de type solde restant dû à prime unique doit obligatoirement être souscrite. Cette assurance permet de couvrir le crédit familial intergénérationnel en cas de décès. 

L’hypothèque

Une inscription hypothécaire doit être réalisée sur le logement en question. Cette condition n’est toutefois pas requise si le montant de votre crédit intergénérationnel est inférieur à 60.000 €. En effet, une promesse d’hypothèque peut dans ce cas être suffisante.

L’assurance incendie

La souscription d’un contrat d’assurance incendie est elle aussi obligatoire afin que votre dossier soit accepté par le FLW. 

À noter : selon votre situation, d’autres garanties peuvent vous être demandées par le FLW. De plus, vous devrez être en mesure de présenter divers documents faisant preuve de votre capacité d’emprunt. 

Quels sont les frais liés à un crédit familial intergénérationnel ? 

Lors de la souscription d’un prêt intergénérationnel, les frais suivants sont à prendre en compte : 

  • 100 € de frais de dossier ou 50 € en cas de promesse d’hypothèque,
  • 200 € de frais d’expertise,
  • Une contribution de solidarité en faveur du FLW de 0,2 % du montant emprunté.